Fréderique Brully Brouabré

Fréderique Brully Brouabré Il est de ceux qui ont marqué la culture ivoirienne de par son talent et sa singularité. Son oeuvre, immense s’inscrit dans une optique de réappropriation identitaire et célèbre l’inventivité d’un homme qui à su faire de son art un écho. Brully Brouabré, se positionne comme une figure importante du paysage artistique et…

Zouglou ou l’histoire d’une contestation politique et sociale #3

Zouglou histoire d’une contestation sociale « Le 24 décembre 1999, pendant qu’on était tous occupés, mon beau pays tournait une page de son histoire. Quand j’ai demandé, on dit c’est Bédié qui s’était fâché parce qu’ils ont pris sa place et puis ils l’ont foutu à la porte sans préavis, en tout cas il nous…

Zouglou ou la conscience d’un peuple #2

Peut-on parler de Zouglou sans évoquer sa capacité à saisir les maux de la société ? À mettre en lumière les dynamiques d’une société en perpétuel mouvement et à raconter avec une plume feutrée tous les événements qui la traversent ? La Côte d’ivoire qui se prépare à rentrer dans le nouveau millénaire est en perte de…

Zouglou ou la genèse d’une fierté nationale #1

En Côte d’ivoire la dernière décennie du XX siècle annonce la fin d’un cycle, la fin d’une époque. Le modèle social érigé depuis la fin de la colonisation par le père de la nation ne trouve plus de réponses aux injonctions du temps présent. Le régime vacillant du Bélier de Yamoussoukro n’a plus la lucidité…

Cette Côte d’Ivoire qui gagne (2)

Chronique d’une décennie que l’on croyait perdue (2000-2010) En Côte d’Ivoire la décennie 2000-2010 semble être celle des pleurs et des larmes. Le bruit des armes a remplacé le chant des oiseaux, la poudre des armes a remplacé la poussière des rues. C’est dans cette atmosphère de terreur et de déclin que le génie ivoirien…

Cette Côte d’Ivoire qui Gagne (1)

Chronique d’une décennie que l’on croyait perdue (2000-2010) En Côte d’Ivoire la décennie 2000-2010 semble être celle des pleurs et des larmes. Le bruit des armes a remplacé le chant des oiseaux, la poudre des armes a remplacé la poussière des rues. C’est dans cette atmosphère de terreur et de déclin que le génie ivoirien…